F.F.F, l’interview

Posté par WebTVNice. Publié dans Art et Culture

Mots-clés: , , , , , , ,

Publié le 28 juillet 2014 | Aucun Commentaire

Après 14 années d’absence, le groupe F.F.F (Fédération Française de Funk) s’est reformé au début de l’année 2014. À l’occasion de la Crazy Week, les membres du groupe disent tout.

 

 

 

 

 

 

Le groupe s’est reformé après plusieurs années d’absence, avez-vous prévu un album ?

On prévoit clairement de recommencer à faire de la musique ensemble et ça se transformera certainement en album un jour ou l’autre. On va peut-être commencer par faire un EP ou un 45 tours ou mettre quelques morceaux en ligne à droite à gauche. Mais c’est sûr qu’à un moment ça se finira par un album.

Après vous être quittés pendant si longtemps, qu’est-ce que cela fait de vous retrouver ?

C’est assez spécial. On a passé tellement temps à jouer, répéter tous ensemble, que c’est un peu inscrit dans notre ADN. On a fait plein de musique avec d’autres personnes quand on était séparés. Mais il se passe quelque chose quand on est sur scène tous les 4 qu’il n’y a pas lors d’autres concerts. Ça nous fait vraiment très plaisir de jouer tous ensemble ça c’est sur. On a l’impression qu’on ne s’est jamais quittés alors que ça fait 14 ans qu’on ne s’était pas retrouvés.

Est-ce que votre chanson Positive est une philosophie de vie ?

Ah bah oui. C’est clairement dit dans le texte en plus. C’est clair que pour nous le verre est plus à moitié plein qu’à moitié vide. On est un peu des épicuriens de la vie, on aime pas mal de choses. On est toujours dans une optique de vivre un bon moment. On ne va pas faire quelque chose si on sait d’avance que ça va être galère.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes musiciens qui veulent percer dans le milieu, avoir la même carrière que vous ?

Déjà d’y croire dur comme fer, de beaucoup travailler. Mine de rien les places sont chères dans ce métier donc le travail paye. Surtout de persévérer aussi. Aujourd’hui les moyens font que la musique est véhiculée d’une façon très différente par rapport à il y a 15 ans. Grâce à internet on peut faire un clip, un disque soi-même. On peut se faire une base de fans plus facilement.

Vos chansons sont dans plusieurs langues …

En anglais, en français, en créole. On mélange un peu tout dans les chansons, on l’a toujours fait. Demain, on ne va pas se mettre à chanter uniquement en anglais parce qu’on veut que les gens comprennent certaines choses mais on ne va pas chanter uniquement en français, parce qu’on aime bien la musicalité de l’anglais. La langue colle bien à notre musique aussi.

Est-ce que le plus important n’est pas finalement le live et l’album un plus, une occasion ?

L’album c’est un renouvellement artistique, c’est un début. Sans nouvel album, les concerts deviennent vite répétitifs. C’est clair que la scène c’est le but de l’histoire. On passe de super moments en studio, en répétition, mais sur scène il se passe un truc qui est différent c’est sur.  Et c’est au moment du partage sur scène que tu t’aperçois si ton morceau est bien ou si c’est juste un délire dans le groupe.

Crédits photos: Karine Tomaselli

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

A Propos de WebTVNice:

Zuliani Bruno Fondateur de WebTVNice.com

Archives des Articles de

Encore aucun Commentaire pour cette vidéo!

Il n´y a aucun commentaire pour F.F.F, l’interview. Aimeriez-vous ajouter le votre?

Laisser un Commentaire:

Email
Print