Information du collectif des « Transporteurs de Voyageurs de la Côte d’Azur »

Posté par WebTVNice. Publié dans Politique et Société

Mots-clés: , , , ,

Publié le 29 juillet 2014 | Aucun Commentaire

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous l’évolution importante dans le transport local et dans les relations transfrontalières entre la France et Monaco:

Un collectif de « Transporteurs de Voyageurs de la Cote d’Azur » représentant un nombre important de transporteurs azuréens (TPRP, EVTC, ancienne grande remises) s’est constitué dans l’urgence et entreprend plusieurs actions auprès des autorités françaises et monégasques afin de les alerter sur les conséquences qui pourraient être dramatiques à la suite de la mise en place sans concertation d’une nouvelle loi par la Principauté de Monaco, l’ordonnance N°4849 publiée le 27 Juin 2014.

Il s’agit de préserver les entreprises et des emplois qui risquent d’être supprimés ou lourdement affectés par cette décision unilatérale. En effet l’ensemble de l’activité touristique risque de subir de plein fouet les conséquences d’une telle décision et il s’agit d’agir au plus vite.

La Principauté de Monaco a décidé en effet, sans concertation avec les professionnels français du VTC et les autorités françaises, de renforcer de manière draconienne les conditions déjà très contraignantes de travail pour les véhicules de transport de personnes, taxis et VTC, étrangers à Monaco.

La dernière mesure prise par les autorités monégasques est l’instauration soudaine, et sans explication claire, à partir du 1er juillet 2014, d’une vignette payante de 1.800 euros /véhicule et par an pour les voitures avec chauffeurs « étrangères » à Monaco, pour accéder à la principauté et avoir le droit de prendre en charge leurs clients.

Cette mesure s’ajoute aux différentes obligations déjà existantes pour avoir le droit de travailler entre la France et Monaco et ajoute un coût considérable pour les entreprises françaises, qui sont principalement des artisans.

Préalablement à chaque prise en charge de clients sur le territoire de la

Principauté, il faut fournir :
L’immatriculation, la marque, la couleur du véhicule prévu, L’identité du chauffeur et la copie de sa carte professionnelle,
Les coordonnées du commanditaire du transport,
L’identité des passagers,
Le lieu et l’heure de la prise en charge.
L’ensemble de ces renseignements vise à permettre la délivrance d’une autorisation de prise en charge.

Les entreprises exerçant une activité de transports de personnes (Voitures de Tourisme avec Chauffeur – VTC, anciennement Grande Remise, Transporteurs Public Routiers de Personnes…) basées dans les Alpes Maritimes sont exposées de ce fait à une situation de concurrence inéquitable et discriminante : en effet, loin de toute réciprocité et du respect de la libre circulation des entreprises de transport entre la France et Monaco, elles subissent de multiples entraves à l’exercice de leur activité lorsqu’elles doivent intervenir sur le territoire monégasque, au service d’une clientèle essentielle pour le tourisme en France.

Elles doivent maintenant supporter un coût d’accès qui risque de bouleverser leur équilibre économique et détruire de l’emploi.

Ces contraintes, hors de toute contrepartie pour les entreprises monégasques opérant sur le territoire français, limitent la réactivité et la souplesse de nos exploitants en les rendant moins opérationnels et en entravant la libre concurrence.

Les mesures en place ont déjà lourdement pénalisé les entreprises françaises : cette nouvelle mesure est un coup porté à la stabilité de l’activité et à la pérennité de nombreuses entreprises.

Les acteurs monégasques – VTC de Monaco – n’ont aucune contrainte pour intervenir en France, notamment pour venir chercher des passagers à Nice ou dans les hôtels de la Riviera.

Nous avons donc demandé à être reçu par le Gouvernement de Monaco et souhaité une concertation urgente avec la Principauté et les groupes professionnels afin de trouver ensemble une solution juste et durable, qui permette d’assurer un avenir à la profession et de maintenir l’emploi, dans un cadre de libre concurrence pour tous les transporteurs qu’ils soient monégasques ou français.

Le collectif des Transporteurs de Voyageurs de la Côte d’Azur (TVCA).

Service relation presse :
Véronique Zanetta-Fettah : 06 07 25 86 83

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

A Propos de WebTVNice:

Zuliani Bruno Fondateur de WebTVNice.com

Archives des Articles de

Encore aucun Commentaire pour cette vidéo!

Il n´y a aucun commentaire pour Information du collectif des « Transporteurs de Voyageurs de la Côte d’Azur ». Aimeriez-vous ajouter le votre?

Laisser un Commentaire:

Email
Print