MusiK, Arts, RenKontres au MarKet Zone

Posté par WebTVNice. Publié dans Art et Culture

Mots-clés: , , , , , , , , ,

Publié le 26 septembre 2014 | Aucun Commentaire

Il me téléphone et me dit : « Karine, j’ai besoin de portraits pour hier… » Je cours dans tous les sens actuellement mais il se trouve que le lendemain matin, j’avais prévu d’aller voir l’art au sein d’un marché, je le photographierai donc là-bas.
Rendez-vous devant l’ancienne gare… Heu pardon, devant la nouvelle bibliothèque… qui est effectivement, l’ancienne gare… du Sud… située logiquement au Nord… C’est à dire que quand je donne rendez-vous là-bas, je dis automatiquement ; rendez-vous devant l’ancienne gare du Sud, la nouvelle bibliothèque au Nord de Nice, Place de la Libération… rebaptisée Place Charles de Gaulle… Place Gambetta pour les anciens quoi ! T’as suivi ?

À COEUR !

Vendredi matin, cette impression que 10h arrive plus vite que prévu mais je ne peux me dépêcher davantage, je suis déjà dans le tram et le temps passe vite car je croise des connaissances avec qui je papote ; Frédérica partant œuvrer pour ce qui lui tient à cœur, le Jazz et également, Roxane Petitier, qui elle aussi partait travailler pour une fonction dans laquelle, elle y met tout son cœur. On parlera donc travail, musique, art, des photos dont je suis l’auteur qui circulent et qui font râler, de la difficulté de vivre de notre art, sous-entendu la course à la reconnaissance, la peur de se faire piquer sa place (En même temps, il est difficile de dire qu’on en a une… surtout quand, par définition, on a plusieurs cordes à son arc…), le désir de pouvoir suivre une formation, celui de mieux faire… Bref, des brèves de tram mais des brèves d’artistes, s’il vous plaît.

Mais qu’est ce que cet attroupement ? Monsieur le Maire Christian Estrosi, Robert Roux… De loin, je reconnais illico ces deux visages ainsi que ceux des nouveaux stagiaires de WebTv Nice, Bénédicte et Harry. Ils sont bien évidemment tous là pour l’Art dans la ville, le Market Zone… ce pour quoi, je suis là aussi à la base…
Je m’avance, prête à dégainer mon Nikon quand s’approche, Sophie Duez. Ce n’est pas la première fois que nous nous rencontrons et le même sujet qui nous liait, nous relie encore : Monsieur Michaël Guillemin, NoStressPeople, le peintre lumière, un de mes petits frères, il mesure 2 mètres mais pour moi, c’est comme ça, il sera toujours mon petit frère de cœur. Si dans les années 2007-2010, à Nice, tu as vu des dessins de lumière sur un bâtiment, dans une soirée, dans une galerie, c’est lui. Il est la source, le point de départ de ce type de création lumineuse, éphémère, urbaine, non polluante, tendance, art onirique à la portée de la population. Nous discutons du fait qu’il nous manque et qu’il serait bien, qu’il remontre le bout de son nez, qu’il serait génial qu’il soit reconnu publiquement pour son rôle dans la peinture lumière en live comme il l’appelait. … À suivre…
Un bref passage de Mme Martine Meunier, (directrice de la galerie de la Marine, que je prends pour la secrétaire de Sophie, ça c’est fait !) et de Mme Palvair vient alimenter notre conversation, et revient alors sur le tapis, la difficulté de vivre de son ou ses talents. On me dit même… C’est bien, vous avez un vrai travail, vous, à côté !!! … … … Heu oui?! …

SALUT LES ARTISTES

Je me retourne, tout le monde est parti mais en un éclair, j’aurai vu Michel Sajn, Lydie Dassonville, Michèle Pedinielli, Patrick Nicolas, Mouloud Zoughebi, Eva Vautier, Frédéric Pasquini (Triste Tropisme, expo photos à l’Avant-Scène, le 26 à 19 h) et Philippe Auzizeau…
Philippe ! Philippe ? Oui Philippe, impatient, pressé qui attend pour ses photos !! Hop hop hop, nous filons derrière la gare-bibliothèque pendant que Michèle me fait des signes, nos cris sourires envoyés de loin conviennent d’un rendez-vous apéro après photos. « J’adore faire des photos avec toi Karine, on commence un book, ok ? » Ok.

Séance-Photos-Express terminée, je rejoins un membre du Court-Circuit, Michèle, Lydie, Mouloud attablés avec Pascal Cadaré, musicien, DJ, fondateur du Festival Cinemabrut et directeur de La Zonmé et Gilles Mordant, plus connu sous son nom d’artiste Gaston Mercier. Et avant de te parler de Gaston, enfin de Gilles, du mix des deux d’ailleurs, je voudrais savoir… Michèle, tu connais ? La Mitch !! Oui voilà, oui !! Celle qui a fait Sciences-Po, qui pourrait se vanter d’un prix Goncourt, qui a la capacité de tenir une conférence sur les métiers de la com, qui a tout pour être une rédactrice en chef du tonnerre et qui en fait, a choisit une vie dans laquelle, elle s’applique à coudre des sacs et des coussins… et pour cela, je l’admire, je l’aDOre!!!  Si toi aussi, tu t’adonnes à un quotidien qui te plaît vraiment, tu sais de quoi il s’agit… Alors un grand Bravo et toi, qui me lis et que je remercie d’être attentif, commande-lui, en prévision du froid qui va bientôt venir tourner autour de ta gorge, un snootch !!
Faut dire, elle a de qui tenir, Michèle… Elle est la fille du grand et souriant, Gilbert Pedinielli. Je reçois d’ailleurs, un beau carton d’invitation « Encore plus d’infini », cela promet…